Une lettre ouverte adressée de la part de Gert Haubrechts, CEO de Watz. 

Watz, fondéé dans le but d’offrir un tarif transparent, honnête et correct au consommateur en tant que fournisseur d’énergie 100% belge, est menacée par la crise d’énergie et demande au tribunal une protection temporaire contre ses créanciers.

Ch(è)r(e),

L’explosion imprévisible des prix de l’énergie m’oblige à communiquer un message déchirant. 

Les conditions du marché nous ont obligés à demander au tribunal une protection temporaire contre les créanciers.

Qu’est-ce que cela signifie pour nos clients ? 

J’insiste sur le fait que nous ne sommes pas en faillite. Les clients ne perdent donc pas leur acompte. Tous les décomptes finaux seront établis et réglés comme nous l’avons toujours fait.

Pourquoi et pourquoi maintenant ?

C’est un concours de circonstances qui aura eu raison de nous.

  • La hausse des prix de l’énergie nous oblige à avancer des sommes astronomiques, que nous ne récupérons que plus tard via nos factures finales. C’est certainement désagréable pour les consommateurs, mais cela menace notre survie.
  • De plus, l’an passé, de nombreux ménages se sont retrouvés au tarif social. Nous comprenons cela et nous avons fait notre part des choses. Le client peut bénéficier d’un tarif plus avantageux, mais nous devons avancer la différence entre le tarif social et le prix du marché. Il s’agit de plusieurs millions que nous ne pouvons récupérer des pouvoirs publics qu’en novembre 2022. Ceci, alors que l’énergie a été livrée depuis longtemps… et a été payée par nos soins. 

Un acteur majeur – qui prend beaucoup de marge – dispose de réserves pour avancer les montants énormes du coût de l’énergie ou alors il peut faire appel à des capitaux étrangers, mais ce n’est pas le cas de Watz. Nous avons systématiquement maintenu nos marges au niveau le plus bas possible afin de pouvoir offrir le tarif le plus avantageux possible à nos clients.

Rester honnête en affaires a toujours été notre priorité, d’où cette décision.

Que va-t-il se passer maintenant ?

Nous avons trouvé une solution appropriée pour chaque client et sommes disposés à aider nos clients pendant cette période de transition, ainsi qu’à répondre à toutes leurs questions. Nos bureaux restent ouverts et nos employé(e)s feront tout ce qu’ils peuvent pour répondre aux nombreux appels téléphoniques et courriers électroniques. Nous ne voulons léser personne et mettons de la sorte tout en œuvre pour pouvoir payer les factures en suspens, procéder aux décomptes finaux et payer les salaires de tous les employé(e)s.

 

Heures d’ouverture de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h (chaque jour ouvrable)

Nos lignes téléphoniques seront fermées le vendredi 24 et le vendredi 31 décembre. Le bureau fermera également à midi. Merci de votre compréhension.

Dascottelei 7, 2100 Deurne
02 321 00 50
allo@watz.be